© 2017  / INTOO ARCHITECTURE

  • Black Facebook Icon
  • Black Google+ Icon

Maisons

Architecture intérieure des combles

Architecture interieure des combles : au départ, des combles non aménagées dont la structure a été en partie renforcée afin d’accueillir 2 chambres, de part et d’autres et une salle de bain au centre. Un velux a permis un apport considérable dans la salle de bain, la faience avec ses petits jeux de reflets donne une tonalité raffinée. Les rayures du sol bolon ont permis d’unifier tous les espaces et ont permis de supprimer l’effet « couloir ». Une des 2 chambres comporte un estrade sur mesure dans laquelle est incorporée un lit. Ce qui permet d’avoir un espace de jeux pour les 2 enfants et un bureau. La diffiiculté a été de toujours penser à l’apport de lumière naturelle et artificielle dans un espace aussi contraint.

VOIR LE PROJET EN VIDEO – jeux de transparence

VOIR LE PROJET EN VIDEO – notre vision

VOIR LE PROJET EN VIDEO – la visite guidée

VIDEOS REALISEES chez les clients PAR REVES DE COMBLES.

1/10
 
1/10

Une architecture intérieure perméable entre la cuisine et le salon

​Paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte. Relatez ici votre parcours et présentez votre activité à vos visiteurs. Présentez ici votre entreprise, vos services et vos équipes. Utilisez cet espace pour décrire votre activité, vos motivations, vos objectifs et soulignez vos avantages par rapport à vos concurrents. Démarquez-vous et captivez l'attention de vos visiteurs.

1/10
1/10
 

Architecture interieure d une maison des années 70

Architecture interieure d une maison des années 70. Notre proposition en tant qu’architecte d’intérieur : optimiser les espaces, repenser les circulations. La lumière naturelle traverse complètement la maison (suppression des rideaux).
Tous les espaces ont été repensés (nombreuses cloisons supprimées). La création d’une trémie dans le salon a permis de créer un bureau à l’étage. Le design de l’escalier métallique (pas de contremarches) et laqué blanc est le premier volume que l’on perçoit en entrant. La cuisine se distingue par la suite sous une arche ( dans laquelle est incorporées une hotte contemporaine). La hotte se devait d’être discrète afin de libérer l’espace cuisine visuellement. La couleur a un rôle fondamental  : elle re-découpe les volumes et donne une tonalité différente dans chaque pièce.

Parution dans TRAVAUX.COM

1/9
1/9
1/8
 

Architecture intérieure d une vieille ferme

le projet a consisté, en partenariat avec un architecte à repenser les différents espaces de vie sans perdre l’âme du lieu. Nous avons donc travaillé les circulations et la métériaux dans ce sens.  Un escalier central segmente les espace et permet un accès à l’étage. Il n’y pas de cloison inutile. Les ouvertures ont été agrandies afin d’apporter un apport très important de lumière naturelle ; ce qui n’était pas le cas auparavant (vieille ferme). Des clins assez larges, bruts, non poncés ont été posés de manière horizontales sur des structures bois. Au niveau de l’ambiance colorée, la volonté a été d’apporter une note très contemporaine.

1/5
1/5
1/5
 

Aménagement du sous sol par la création d'une trémie dans un appartement Canut à Lyon

Définir le lieu le plus judicieux pour l'implantation de l'escalier, définissant ainsi le nouvel espace de vie dans le salon et les circulations dans les chambres à l'étage inférieur.

1/6
1/2
 
 

Architecture interieure du salon et de la mezzanine

Architecture interieure du salon et de la mezzanine. Notre proposition en tant qu’architecte d’intérieur dans cette maison des années 70 a été celui de la mise en lumière et un travail de la couleur afin que les espaces deviennent plus sensibles. Le mur de refend, avec une teinte plus foncée structure l’espace et donne le ton, la charpente découpe les volumes. La lumière (spots techniques dont les faisceaux sont très réduits) permet des jeux d’ombres et anime le lieu. Le garde corps d’un escalier bois a été remplacé par une structure métallique très légères. (fer plats en métal).

1/5
1/5

Transformation d'une ferme franc-comtoise en habitation

Création d'un nouveau volume en parpaings dans l'espace existant en pierre (largeur des murs de 80 cm) et d'une grande baie vitrée en croix sur mesure de 5X x 5M donnant sur le jardin. La rénovation totale a permis de définir précisément chaque élément dans le lieu et optimiser les couts.

1/6
1/11
1/11
 

Une salle de bain spacieuse

La douche est en réalité un seul volume carrelé ; ce qui lui confère une certaine légèreté !

1/6
1/6
 
1/3
Une salle de bain graphique
Dans la salle de bain, les carreaux de 10 x10 interviennent comme des pixels qui se répandent sur tous les murs.
 
1/5

Rénovation partielle d’une grande maison à Uriages

Première partie de la réalisation de la maison – environ 150 M2 au 1er étage+combles ; chantier en cours. Création d’un plateau totalement réorganisé et d’une trémie permettant d’accéder à des combles. Au 1er étage, 3 chambres, 1 SDB et 1 autre attenante à la CH parentale. Réalisation totale de tous les éléments sur mesure (portes coulissantes, murets, plan vasque…) ; cela permet de créer une véritable identité personnalisée. Les portes deviennent des plans de couleurs ou graphiques dans la maison, comme des tableaux de couleurs. Le sol est un vinyle tressé afin de créer des espaces intimistes.

Travaux en cours de finition.

La phase 2 comportera tout le RDC soit 170 M2 environ avec un hammam, cuisine ouverte sur un grand salon, un bureau, 1 chambre…

1/5
 
1/10

Transformation d'une ancienne chapelle en appartement - projet en cours

La structure à base carré, la voute en ogive et la forte identité initiale ont dûes être prises en compte dès le départ. Chaque élément a été conçu soit avec des joints creux, soit dissocié de la structure existante.